En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

PREMIERE ACTUALITE

Mise en ligne : 22-12-2018
Dernière mise à jour : 22-12-2018
PREMIERE ACTUALITE

L’expérience menée par Nicolas Rimbot
« Il y a environ 15 jours, Éric Leroux m'a contacté pour me demander de participer à une démonstration de billard en fauteuil pendant le Tournoi National de blackball de Joué-Lès-Tours. Comme je l'ai dit lors de ma prise de parole pendant la remise des trophées, j'ai hésité. Pour être honnête, l’idée d’avoir autant de regards sur moi en train de jouer au billard en fauteuil m'a fait réfléchir. Je redoutais clairement un accueil mitigé et je ne souhaitais pas que ce moment se transforme en grande plaisanterie organisée. Heureusement, dès la présentation d'Éric Leroux, j'ai bien senti que l'accueil était bon et que tout allait bien se passer.
 Tout était réuni pour vivre une expérience assez incroyable : je n'avais absolument jamais essayé de jouer une seule bille en fauteuil et il fallait le faire en public ! Je m'attendais à des difficultés, mais peut-être pas à ce point ! Aucun repère, une position hasardeuse et des déplacements pénibles font de la pratique du billard handisport quelque chose qui demande beaucoup d'efforts d'adaptation. Et encore, il faut préciser qu'un problème avec le fauteuil nous a obligé à retirer les repose-pieds, sinon je crois que j'y serais encore si je n'avais pas eu la chance de pouvoir m'aider de mes jambes pour me déplacer.
Mais tout ceci n'est rien comparé au véritable courage de ceux qui vivent ça réellement au quotidien. Parce que jouer au billard n'est pas une obligation, mais affronter toutes les difficultés d'une personne handicapée chaque jour est un parcours du combattant. Et si j'ai accepté de me prêter à l'exercice c'est aussi parce que je l'ai constaté dans ma vie personnelle il y a très peu de temps.
C'est pourquoi il faut remercier Éric pour cette initiative, ainsi que son club et ses membres qui œuvrent régulièrement pour faciliter la pratique du billard handisport. Avec un billard adapté et des démarches répétées, le club de Joué-lès-Tours permet à Wilfried de pratiquer sa passion dans d’excellentes conditions. Espérons que cela donne des idées à d'autres personnes partout en France pour mettre l'accent sur l'accès au handibillard, parce que c'est bien l'objectif de cette démonstration.
N'oubliez pas que le billard handisport peut permettre de briser l'isolement de certaines personnes handicapées et de leur offrir la chance de pratiquer une discipline avec les valides. Et peu de disciplines offrent cette possibilité ! Alors parlez-en dans vos clubs, dans vos villes, à vos proches, suscitez des vocations et engagez des démarches dans ce sens, parce que mon beau discours reste un beau discours et que rien ne vaut les actes.

Je retiendrai finalement la joie de Wilfried d'avoir été sur le devant de la scène le temps d'un match et la fierté de son papa qui m'a beaucoup touchée.
À bientôt autour des tables.
Nicolas Rimbot - Champion de France Master

 

Trouver un club
aa
Dernière vidéo FFB
Suivez nous !
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Décathlon
GabrielsBilliards
Simonis
Kozoom
Aramith
Le sport en image
Sport en France

Partenaires institutionnels et internationaux