En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile
precedent precedent
La lettre de la fédération
Vidéo
Août 2019Septembre 2019Oct. 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
Réunion du comité directeur
Lieu : Rungis
Voir tous les détails
22
Réunion du comité directeur
Lieu : Rungis
Voir tous les détails
23
24
25
26
27
28
29
30
      
Trouver un club
Actualités
CARAMBOLE : finales du championnat de France 3-bandes D1 à La Baule ce week-end

Après l’Europe, l’équipe de Laxou de D1 3-bandes retrouve le championnat national.

Martin Horn, Jef Philipoom, Pierre Soumagne, Eric Kremer-Leclaire et le capitaine Jean-Paul Six prennent la route ce jour, vendredi 22 juin 2018, en direction de LA BAULE pour y disputer la finale du championnat de France.

Samedi 23 juin 2018 à 13h, elle rencontrera en demi-finale l’équipe hôte et championne en titre, composée de Frédéric Caudron, Jérémy Bury, Jean-Paul De Bruyn et Michael Devogelaere.
Une victoire la qualifiera pour la finale de dimanche, et pour la coupe d’Europe 2019.

Andernos et Morangis disputeront l’autre demi-finale à 17h.

Les rencontres seront diffusées sur kozoom.com.

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2018 : compte-rendu

La saison 2017/2018 a été longue et riche.

L’effort de restructuration et de recherche d’efficience démarré dès janvier 2017 a été poursuivi. Nous avons déménagé nos bureaux de Vichy vers Bellerive-sur-Allier et la DTN du boulevard Henri IV vers les nouveaux locaux d’Asnières-sur-Seine. Merci aux salariés et aux bénévoles qui ont été mis à contribution encore une fois.

La DTN a continué à travailler en collaboration avec les commissions de formation et de développement. Les formations payantes ont été lancées et sont un indéniable succès, aussi bien pour les formations d’animateurs que pour celles d’initiateurs. Nous étions inquiets ou en tout cas attentifs par rapport à l’allongement de la durée de ces stages pour les initiateurs mais l’ensemble des participants s’est montré enchanté de la qualité et de la densité des enseignements. Nous continuons à enrichir les contenus et à finaliser les supports techniques notamment billards à poches. Nous souhaiterions enrichir la DTN en embauchant éventuellement dans le futur un nouveau mi-temps pour soutenir Marc Massé et Louis Édelin.

Comme annoncé, nous avons travaillé également sur la structuration du haut-niveau en lançant un appel à candidature concernant toutes les disciplines pour nommer des sélectionneurs et des entraîneurs nationaux. Là aussi, la démarche est très importante en termes de structuration et de crédibilisation en vue d’une candidature olympique. Le comité directeur du 22 avril a procédé dans un premier temps,  à la nomination des sélectionneurs nationaux. Ils ont été réunis le 6 juin à la DTN pour préparer la prise de fonction et harmoniser les procédures de sélection. L’étude des candidatures au poste d’entraineur et leur nomination sont encore en cours. Là encore il s’agit d’un progrès et d’une pratique nouvelle.

Sur le plan sportif, les succès sont nombreux. Nous sommes notamment très heureux du succès de l’Euro Youth organisé à Ronchin et des titres européens cadets et juniors aux trois bandes, soit un grand chelem dans la discipline haut niveau. Cela confirme s’il en était besoin que la formation est l’axe essentiel de la progression quelle que soit la discipline. Les succès répétés du blackball tendent à démontrer que le coaching et la « professionnalisation » sont un gage de bons résultats internationaux.

La commission de développement a fourni elle aussi un travail considérable. Sans classement en fonction de l’importance du travail et sans être exhaustif : la mise à jour du contenu du site internet dans ce domaine qui était en friche depuis plusieurs mois, la poursuite des efforts en faveur du handi-billard avec la mise en place d’une sous-commission spécialisée et l’organisation d’un événement à Vendôme en avril et de la finale handi-billard au blackball la semaine prochaine, les actions sur le billard féminin et le lancement d’un concours pour trouver un nouveau slogan pour le billard, le challenge des clubs, le plan fédéral citoyens du sport, les primes à la performance sportive.

A noter que cette année nous restons, à ce moment, dans l’incertitude quant au montant de la subvention ministérielle. Les modalités d’instruction des dossiers de la convention d’objectif ont changé et la prise de décision est moins claire que les années précédentes. Si nous sommes impactés par une éventuelle baisse, nous espèrons que celle-là restera modeste et donc supportable.

L’année fut jalonnée comme chaque saison d’affaires disciplinaires qui ont été transmises aux commissions de discipline, lesquelles, sont indépendantes et ont jugé les différents cas en leur âme et conscience. Suite aux problèmes générés par les différentes affaires au fil des années, le président, Jean-Paul Sinanian, a décidé de créer un organe indépendant appelé CIDESD c’est-à-dire comité indépendant de déontologie et de saisie disciplinaire. Le rôle de celui-ci sera d’étudier le dossier en amont attentivement et de donner un conseil quant à la saisine ou non de l’organe disciplinaire. Merci également à Patrice Mesny qui a bien voulu assumer la responsabilité de ce comité. Merci à Claudine Mesny pour son travail consenti pour adapter et mettre à jour en permanence nos textes règlementaires.

Dernier événement marquant, la démission des principaux acteurs de la commission des systèmes informatiques, soit son président Jérôme Desroziers et Jean-Michel Delamarche, principal acteur de la création du logiciel billards à poches. Merci à eux pour l’ensemble du boulot accompli durant ces années. Ils ont largement contribué à rationnaliser et à moderniser nos outils et seront sans aucun doute, difficiles à remplacer.

Cette assemblée générale va être le moment de lancement de deux actions que nous préparons depuis quelques mois, qui doivent (nous le souhaitons ardemment) nous permettre de donner une visibilité plus grande au billard. Laquelle visibilité devrait amener de nouveaux publics dans les clubs.

La première action consiste à officialiser la candidature du billard pour les Jeux Olympiques de Paris 2024. Le travail sera de mise et les supports seront nombreux : site internet dédié, logo spécifique, kakémonos et supports visuels, partenariats spécifiques. 

La deuxième action présentée hier et tout aussi prometteuse à mon sens est un partenariat entre la FFB, l’enseigne Décathlon et les clubs qui le souhaiteront. Là encore l’idée est de mettre en vue le billard, le rendre visible. La FFB sera le référent technique et les clubs auront pour mission de recevoir et d’initier les publics dirigés par Décathlon vers nous. La volonté des deux partenaires étant de rendre sa place au billard dans le paysage des sports et du loisir et de « populariser » la discipline comme elle le fut par le passé et comme elle peut l’être aujourd’hui en Asie et en Amérique du Sud. Le lancement de la pétition pour mener le billard aux JO 2024 est d'ailleurs en ligne et nous vous invitons à tous la signer : https://www.change.org/p/mener-le-billard-aux-jeux-olympiques-2024.

Le but affiché de ces deux actions qui vont débuter très rapidement maintenant, est d’amener de nouveaux publics dans nos clubs. C’est là que le rôle des ligues est essentiel. En tant qu’organe déconcentré de la FFB vous avez la responsabilité de relayer le message : nous ne serons efficaces et n’atteindrons notre but qui est d’augmenter le nombre de pratiquants et de licenciés de façon sensible, que si les clubs se prennent au jeu et sont en capacité d’accueillir tous ceux qui franchiront leur porte. Il faut pour cela que tous les organes du billard français comprennent la logique de notre politique de façon explicite et fassent passer le message de l’accueil, de l’initiation et de l’importance des écoles de billard. Plus que jamais nous avons besoin d’être cohérents, unis, synergiques. Les conditions réunies en ce mois de juin 2018 ont rarement été aussi convergentes en notre faveur. Montrons que nous voulons réussir. Montrons que nous savons mettre de côté un certain nombre de divergences, d’incompréhensions pour nous concentrer sur l’essentiel : faire gagner le billard, faire exploser le nombre de licenciés et conquérir le statut que nous méritons.

Nous souhaitons également la bienvenue dans le comité directeur de la FFB à trois élus qui ont remporté les suffrages ce week-end : Denis Brayer, Laurent Goodwin et Philippe Zwaenepoel.

Une nouvelle pensée pour les proches de notre trésorier Olivier Coumert, ainsi que ceux de Jean-Louis Le Quéau, ancien Directeur administratif, dont les décès touchent particulièrement la FFB.

JO 2024 : menons le billard jusqu'aux Jeux Olympiques 2024

La campagne officielle pour faire du billard un sport additionnel aux Jeux Olympiques de Paris 2024 est ouverte !

La World Confederation of Billiards Sports (WCBS) mène une campagne pour prouver au Comité International Olympique les mérites du billard.
Le 21 mars 2018, la WCBS a officiellement présenté la candidature du billard comme sport additionnel aux Jeux Olympiques de Paris 2024, en coopération avec la Fédération française de billard.

Connaissez-vous un sport qui demande de la concentration, du relâchement, de la lucidité et de la précision ? Ce sport existe : c’est le billard.
Connaissez-vous un sport intergénérationnel, convivial, éducatif et bénéfique pour votre santé ? Ce sport, c’est encore le billard…
Connaissez-vous un sport où vous pouvez anticiper, concevoir, attaquer et défendre ?

C’est toujours le billard !

Qui que vous soyez, vous pouvez jouer au billard partout dans le monde. 
Si vous êtes Mozart ou Einstein vous allez aimer jouer au billard.

Si vous êtes un adolescent avec les aptitudes d’un joueur d’échec et le toucher d’un pianiste, vous serez champion de billard…

Que vous jouiez au 3-bandes, au billard américain, au snooker, au blackball, au 5-quilles, au carambole, au pyramid ou au chinese 8-ball... vous faites partie de la famille universelle du billard !

Le billard possède tous les atouts d’un sport olympique. Pour le devenir il a besoin de votre soutien. 

Signez cette pétition et faites la signer autour de vous pour que le billard soit à Paris en 2024.

https://www.change.org/p/mener-le-billard-aux-jeux-olympiques-2024

JEUX DE SÉRIE : finale du championnat de France par équipes D1

Du 15 au 17 juin s'est déroulée la finale du championnat de France par équipes de club aux jeux de séries, au Douarnenez sport billard, à l'espace Jules Verne.

1/2 Finale A : Douarnenez Valdys - JD Billard vs Chartres 1

1/2 Finale B : Oissel 1 vs Soissons

Déjà champion de France la saison passée et champion d’Europe à Bochum en avril dernier, le Douarnenez Valdys JD billard s’impose cette fois ci sur ses terres face au BC Oissel grâce aux victoires de Raymund Swertz sur Pierre Martory au 47/2 (une rep.) et de Grégory Le Deventec sur Johann Petit à la bande, Benoit Deziles-Legros s’imposant au 71/2 face à Pierre Soumagne.

On retiendra l’énorme performance du Néerlandais avec ses trois matches réalisés en une rep. et son mental à toute épreuve dans les trois prolongations face à Willy Gérimont en demi-finale.

Le BC Chartrain s’octroie la 3e place avec sa victoire en petite finale contre Soissons.

Douarnenez Valdys JD Billard

Tous les résultats ici

 

 

 

CARAMBOLE : finale du championnat de France 2018 des Jeux de Séries D3 par équipes

La préparation et la communication

Le club de billard de Coulaines (72) accueillait les six équipes qualifiées réparties en deux poules, sur les deux journées des 9 et 10 juin 2018. Plusieurs actions de communication autour de l’événement ont pu être initiées grâce aux réseaux sociaux et par internet (site et mailing); la presse et la chaine de TV ont joué le jeu en acceptant pour les uns de faire paraître un article et pour les autres de réaliser un reportage de présentation de la compétition.

L’organisation et les moyens

Les équipes d’arbitrage et de logistique ont été prévues : à chaque tour de jeu effectué sur trois billards il y avait un binôme par table composé d’un marqueur et d’un arbitre, soit 54 rotations. Chaque binôme avait la responsabilité de nettoyer le billard et les billes en fin de partie. A noter la présence de quatre arbitres officiels. La clef de la restauration a été tenue par Eric Lemay. Une buvette a été ouverte. La municipalité a ouvert une salle à proximité de la salle de billard pour accueillir les repas. Le repas de gala, organisé le samedi soir, a eu lieu au Studio 101 avec la majorité des joueurs et accompagnants.

La compétition : le déroulement et les résultats

Les horaires et le protocole ont été respectés : ouverture, inauguration et Marseillaise. Le samedi ont eu lieu les matches de poule qui qualifiaient les équipes classées aux deux premières places. L'équipe de Chatillon, emmenée par Marc Vicari et celle de Billy Montigny ont fini à la 3e place de leur poule respective. Le dimanche, la première demi-finale opposait l’équipe de Davezieux (Ardèche) à celle de Montlouis-sur-Loire (Indre et Loire); les équipes de Saint-Quentin (Aisne) et de Coulaines (Sarthe). L'équipe de Coulaines s'arrête en demi-finale contre l'équipe de Saint-Quentin (Aisne), future championne de France 2018. Les Nordistes perdaient le match à la bande (victoire de Franck Vandenhedde contre Nathan Duriez). Coulaines avait choisi de changer en mettant Emmanuel Toupin au cadre et Jean-Philippe Mercier à la libre. Cela n'a pas suffit devant Kévin Perrotin impérial tout au long de la compétition et Romain Leduc. En Finale, l’équipe de Saint-Quentin l’emporte sur Montlouis sur le score de deux victoires à une.

Le podium et la cérémonie de clôture

Présidée par Claude Meyoreinc-Condy, M. Christophe Rouillon, maire de la ville de Coulaines, et Benoit Legros, tout récent champion de France master, ont remis les médailles aux participants :

- L’équipe de Saint-Quentin gagne la finale et remporte le titre de champion de France 2018 et reçoit la médaille d’or. 
- L’équipe de Montlouis termine à la seconde place et part avec la médaille d’argent.
- Les équipes de Davezieux et de Coulaines prennent la 3e place et obtiennent le bronze.

La proclamation du champion 2018 a été réalisée par Ralph Chaillou, délégué fédéral et a été suivie de l’hymne national puis du verre de l’amitié.

Le mot du Président Claude Meyroneinc-Condy 

L’organisation et le déroulement de la finale ont pu être réalisés dans de très bonnes conditions grâce aux efforts de tous à commencer par les joueurs et les bénévoles qui se sont côtoyés dans le plus grand respect et la plus sincère convivialité. Par ailleurs, il faut souligner le soutien des instances locales à savoir la municipalité et le club omnisport sans qui cette compétition n’aurait pu avoir lieu. Enfin, la restauration a été assurée par le Studio 101 partenaire historique du club et la compagnie Harmonie Mutuelle a apporté son appui matériel. Le club de billard de Coulaines en se proposant d’organiser cette compétition avait pour objectif que tous gardent un excellent souvenir de cette finale de France dans une région sans doute trop peu connue. Nous espérons qu’il en sera ainsi.

Vive le billard et bravo à toutes les équipes avec une mention particulière au champion de France 2018 !

Thierry Percher, club de Coulaines.

Communiqué de la DTN FFB – Nomination des Sélectionneurs nationaux

Pour faire suite à l’appel à candidatures clos le 9 mars dernier, et aux entretiens organisés dans les jours qui ont suivi, le Comité directeur fédéral, sur proposition des groupes d’évaluateurs, a nommé le 22 avril 2018 :

  • Fabien Guerder, sélectionneur national du billard américain ;
  • Nicolas Henric, sélectionneur national du blackball (confirmé pour la fin de l’olympiade) ;
  • Louis Edelin, sélectionneur national pour le carambole 3-bandes ;
  • Laurent Guenet, sélectionneur national pour le carambole Jeux de séries ;
  • Madou Touré, sélectionneur national pour le carambole artistique ;
  • Stéphane Ochoiski, sélectionneur national pour le snooker.

Chaque sélectionneur sera invité à signer une convention avec la FFB qui précisera les conditions dans lesquelles cette responsabilité sera exercée.

Chaque sélectionneur proposera au Directeur technique national les sélections françaises pour les compétitions internationales se déroulant du 1er septembre 2018 au 31 décembre 2020.

Les codes sportifs des quatre disciplines ont été modifiés dans ce sens, conformément à l’orientation décidée par le Comité directeur fédéral lors de sa réunion d’avril 2017.

Une réunion d’harmonisation regroupera les sélectionneurs nationaux dans les bureaux de la direction technique nationale le 6 juin 2018.

Relance datée du 7 février 2018 :

Attention, il reste un mois pour déposer vos candidatures avant le 9 mars !
Certains des postes proposés n’ont pas encore suscité de candidatures. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la Direction technique nationale pour tout complément d’information : dtn@ffbillard.com ou au 09 72 40 78 40 (laissez un message avec vos coordonnées éventuellement).

Article initial du 12 décembre 2017 :

Dans le cadre du projet de développement fédéral 2017-2020, la FFB ambitionne de structurer, dans les différentes disciplines, la pratique de haut niveau et internationale.

Pour ce faire, il a été décidé d’étoffer la Direction technique nationale en nommant des sélectionneurs nationaux et des entraîneurs nationaux.

Vous pouvez consulter ci-dessous les fiches de postes et une présentation générale du dispositif.

Marc Massé, Directeur technique national de la FFB

Diplôme d'entraîneur-coordonnateur fédéral (DECF)

Dossier de candidature au Diplôme d'entraîneur-coordonnateur fédéral (DECF) pour la session nationale de la saison 2018-2019

 

Rappel sur la fonction d’entraîneur-coordonnateur fédéral

Le DECF comporte quatre options correspondant aux quatre disciplines du billard gérées par la FFB : Américain, Blackball, Carambole et Snooker.

L’entraîneur-coordonnateur peut assurer la formation sportive des jeunes talents régionaux dans sa discipline (niveaux 3 et 4), entraîner une équipe nationale catégories jeunes, coordonner les activités d’une équipe technique régionale (ETR) et participer à la formation des formateurs.


Dispositions pour cette session DECF

Conformément au règlement fédéral sur les formations « la filière de formation à l’activité sportive » (juin 2017), cette session se compose de quatre modules de formation notés sur 80. Il faut obtenir au moins 40 points pour valider un module. Le DECF est acquis après validation des quatre modules.

Les modules de formation au DECF (obtention des quatre modules) seront organisés en présentiel et à distance :​​

Module 1 : formation sportive et méthodologie d’entraînement dans la discipline choisie. Formation : stage de 4 journées.

Épreuve certificative le 5e jour :

  • préparation (30 mn) ;
  • conduite d’une séance d’entraînement ou de perfectionnement (30 mn) ;
  • entretien avec le jury (20 mn).


Module 2 : pédagogie, formation de formateurs (toutes disciplines).

Formation :

  • préparation à distance d’une formation d’animateurs de clubs options carambole ou billards à poches ;
  • co-animation d’un stage de formation CFA avec un cadre formateur fédéral (deux journées) ;
  • analyse du stage en formation à distance.

Épreuve certificative : rapport de stage.


Module 3 : connaissances réglementaires et institutionnelles (toutes disciplines). Formation : 25 heures, réparties en formation à distance et en présentiel ;

Épreuve certificative orale :

  • préparation (30 mn) ;
  • présentation (20 mn) ;
  • entretien avec le jury (20 mn).



Module 4 :
 méthodologie de projet (toutes disciplines). Formation : 20 heures, réparties en formation à distance et en présentiel.

Épreuve certificative :

  • production d’un rapport établissant le projet à trois ans d’un club ;
  • soutenance du dossier devant un jury.


Composition du jury pour les épreuves de certification :

  • le président de la Fédération ou son représentant ;
  • le Directeur technique national ou son représentant ;
  • des techniciens de l’École nationale des formateurs.


Coût de la formation :

Le coût de la formation au DECF est de 300 € à régler à la Fédération française de billard après avoir reçu l’accord d’intégration à la session 2018-2019.

Téléchargez dès maintenant le dossier de candidature à cette session au DECF ci-dessous.
Le dossier est à renseigner et à renvoyer (pour le 30 août 2018 au plus tard) par courrier à :

Fédération Française de billard - 84, Avenue de la Marne - 92600 ASNIERES SUR SEINE

(Renseignements complémentaires à dtn@ffbillard.com ou edelin@ffbillard.com ou au 09 72 40 78 40)

Assemblée générale FFB - juin 2018

Lors de l'Assemblée générale de la FFB qui se déroulera à Lyon le 17 juin 2018, la FFB devra procéder à une élection complémentaire afin de remplacer MM. Jean-Jacques Gangloff, Jérôme Desroziers (démission) et Olivier Coumert (décès). Trois postes sont donc à pourvoir.

Vous trouverez ci-dessous les documents concernant l’Assemblée générale de Lyon :

  • Programme, ordre du jour,
  • Budget prévisionnel 2018/2019 avec rappel du budget de 2017/2018 et les réalisés des saisons 2015/2016 et 2016/2017,
  • Candidatures – 6 formulaires pour 3 postes à pourvoir,
  • Etat des clubs, salles, licences et pass scolaires au 30/04/2017,
  • Détail des voix par ligues,
  • Note représentation ligue,
  • Rapports des commissions.

Véronique CARDINEAU, responsable administratif

 

Semaine du billard au féminin : les clubs récompensés

Résultat de l'opération "Billard au féminin"

Voici la liste des 5 clubs qui sont récompensés par la CoDev suite à l'opération "Billard au féminin" mise en place à l'occasion de la Journée internationale du droit des femmes :

        Billard Club Aubenas

        Billard Club Fuxéen

        Billard Club de Gradignan

        FCM Muhouse

        Billard Club de Saint-Marcel

    Chacun d'entre eux recevra la somme de 200 euros.

championnat d'Europe par équipes de club aux jeux de série

Le Douarnenez Sport Billard champion d'Europe !

L’équipe du Douarnenez Sport Billard remporte son premier titre de champion d’Europe par équipes de club aux jeux de série, en dominant en finale le DBC Bochum 1926, tenant du titre, grâce aux victoires de Raymund Swertz sur Sam van Etten et de Pierre Soumagne sur Thomas Nockemann. Avec 250 sur mouches au cadre 47/2, Raymund Swertz donnait l’avantage aux douarnenistes, mais la rencontre restait indécise jusqu’à son terme. Si Grégory Le Deventec se montrait plus à l’aise à la bande que Ludger Havlik, Pierre Soumagne ne montrait pas la même sérénité au 71/2, surtout au début du match. Mais Pierre retrouvait dans les dernières reprises les ressources pour faire douter Thomas Nockemann et s’imposer de 10 points, libérant ainsi son partenaire encore en match et toute son équipe.

Photo Billardmagazin Touch

Le Billard club de Oissel (Johann Petit, Benoît Deziles-Legros et Pierre Martory) et le Club Billar Vic (Joan Espinasa, Raul Cuenca et Esteve Mata) se partagent la 3e place. Le BCCO de Ronchin et le BC Chartrain ont été éliminés dans la phase de poule.

Résultats sur le site de l'événement

 

Partenaires
Décathlon
GabrielsBilliards
Simonis
Kozoom
Aramith
Billards Bréton
Bulldog billard

Partenaires institutionnels et internationaux