En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés et mesurer la fréquentation de notre site. En savoir plus

Ok, j'ai compris
Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Actualités internationales & haut niveau carambole

Actualités
CARAMBOLE CHAMPIONNAT DU MONDE 3-BANDES A RANDERS
Torbjorn Blomdahl, champion du monde !


Torbjorn Blomdahl remporte son 6e titre mondial en individuel dans une finale inédite face au Vietnamien Duc Anh Chien Nguyen (score final 40 à 37 en 22 rep.) Parti comme un bolide (22 à 2 en 10), Blomdahl baissait ensuite de régime, permettant à son adversaire de bien revenir dans le match, mais parvenait à conclure avec 10 pts d’avance, avant que Nguyen ne se rapproche de l’égalisation avec 7 de série sur la reprise. Auparavant, le Suédois avait éliminé Sameh Sidhom en 10 rep., avec des séries de 12 (sur mouches) et 11 (pour conclure). Duc Anh Chien Nguyen avait quant à lui dominé le Turc Semih Sayginer 40 à 36 en 21 rep., dans une rencontre beaucoup plus fermée que la précédente. Torbjorn Blomdahl réalise 2,12 de MG et Duc Anh Chien Nguyen 1,606, Sameh Sidhom et Semih Sayginer se partageant la 3e place avec 1,535 et 1,934.

Jérémy Bury se classe 19e et passe de la 5e à la 16e place au classement mondial, tandis que Gwendal Marechal monte à la 50e place.

 

 

 

Résultats sur le site de l'UMB  Replays sur Kozoom

 

Journée du vendredi 29 novembre


Torborn Blomdahl, Semih Sayginer, Sameh Sidhom et Duc Anh Chien Nguyen sont les 4 qualifiés pour les demi-finales, après une journée de matchs exceptionnels.
Ce matin, le 1/8e de finale opposant Torjborn Blomdahl à Eddy Merck s’est soldé sur un match nul en 22 rep., suivi d’une prolongation entamée avec 7 pts de Merckx, mais remportée par le Suédois avec une série de 8 pts virtuoses.
En quart, Semih Sayginer s’est trouvé mené par Dick Jaspers 16 à 0 à la 4e, avant d’inverser la situation au retour de pause (21 à 20 à la 8e). Puis le Turc s’est irrémédiablement détaché pour s’imposer 40 à 29 en 20 devant le tenant du titre.
Sameh Sidhom et Duc Anh Chien Nguyen complètent le dernier carré avec des victoires pour l’Egyptien sur Roland Forthomme et Nikos Polychronopoulos. Le Vietnamien s’est imposé sur Dany Sanchez, puis sur Tayfun Tasdemir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Journée du jeudi 28 novembre

 

Le parcours de nos deux représentants s’est arrêté aux 1/16e de finale, dans des confrontations très différentes. Affaibli depuis plusieurs jours, Jérémy Bury n’a rien pu faire contre Marco Zanetti très performant tout au long du match (score final 40 à 21 en 15, avec une série de 12 pour l’Italien). Jérémy réalise 1,507 de MG sur 3 matchs et devra attendre la fin de l’épreuve pour connaître son nouveau classement mondial, dans lequel il perd 69 pts.

 

Au même stade de l’épreuve, Gwendal Marechal avait pourtant gardé ses chances de victoire une grande de partie de la rencontre face à un Roland Forthomme en petite forme (40 à 30 en 34 rep.). Mais Gwendal a accumulé trop d’échecs partagés entre les erreurs techniques et un certain manque de réussite. Dans son premier championnat du monde, Gwendal a réalisé 0,989 et capitalisé 12 pts supplémentaires au classement mondial.

La plus belle rencontre de la journée aura été l’opposition entre le Danois Dion Nelin le le Coréen Jae Ho Cho, partagés au terme d’une prolongation, après un match nul en 11 rep. (séries de 16 pour Nelin et 14 pour Cho). Des 6 Coréens engagés, seul Wan Young Choi se qualifie pour les 1/8e de finale.

 

Journée du mercredi 27 novembre

Jérémy Bury a pris la 1ère place de son groupe avec un match nul contre le Thèque Jan Ales en 31 rep., suivi d’une nette victoire face au Colombien Pedro Gonzalez 40 à 23 en 21 rep. Gwendal Marechal s’est également qualifié pour les 1/16e avec une victoire très importante face à l’Egyptien Mohamed Abdin (40 à 34 en 36) et une défaite contre Sameh Sidhom (40 à 25 en 26).

 

 

 

 

 

Journée du mardi 26 novembre

L'inauguration de l'épreuve s'est déroulée ce matin en présence des 48 participants et des officiels. Gwendal Marechal et Jérémy Bury ont été exempts de cette première journée et seront respectivement opposés à l'Egyptien Mohamed Abdin (vaincu par son compatriote Sameh Sidhom 40/38 en 28 rep.) et le Thèque Jan Ales (battu par le Colombien Pedro Gonzalez 40 à 13 en 26 rep.).

 

 

 

Tournoi 3-Bandes UMB (World Cup) à Guri (Corée)
Eddy Merckx s'impose, Jérémy Bury en finale!

 

Un an après sa dernière victoire en World Cup (à Séoul), Eddy Merckx remporte la même épreuve, en dominant en finale Jérémy Bury sur le score de 40 à 16 en 16 rep. Confronté à des situations difficiles dans les premières reprises, Jérémy restait néanmoins au contact du Belge (1/5 en 7), qui allait se détacher dans les 4 reprises suivantes (21 à 7 en 11 à la pause). Merckx confortait son avance dès le retour de pause avec 12 de série, pour s’imposer 4 reprises plus tard. Le vainqueur réalise 2,04 de MG, Jérémy 1,64, la troisième place étant partagée par Tayfun Tasdemir (2,01) et l’étonnant Jun Tae Kim (1,33).

Malgré cette défaite en finale, Jérémy Bury a réalisé un remarquable parcours débuté par une seconde place de son groupe dans le « last 32 » (1,426), derrière Quyet Chien Tran (1,967) et devant Dion Nelin et Duy Trung N’Guyen. Puis il enchaînait avec une victoire en 1/8e sur Murat Coklu (40/35 en 22), suivie d’un exploit en ¼ face à Dany Sanchez (40 à 25 en 21) et d’une demi-finale encore plus remarquable contre Tayfun Tasdemir (40 à 20 en 15). Crédité de 54 pts avec ce résultat, Jérémy remonte de la 10e à la 5e place au classement mondial avec un total de 262 pts et va pouvoir profiter de ce capital pour aborder serainement le prochain championnat du monde à Randers.

Résultats techniques - Replay sur Kozoom.com

Tournoi 3-Bandes UMB (World Cup) à Veghel (Pays Bas)
Journée du samedi 26 octobre

Le Coréen Haeng Jik Kim remporte le tournoi devant le Turc Lütfi Cenet sur le score de 40 à 35 en 21 rep. Cenet, très bien parti avec une série de 17 dès la 3e rep., avait pourtant pris une avance confortable (21 à 1 en 3). Puis le Coréen retrouvait un rythme élevé, tandis que son adversaire baissait de régime. Haeng Jik kim réalise 1,956 de MG et Cenet 1,707. La 3e place du podium est partagée entre le Vietnamien Duc Anh Chien Nguyen (1,697) et l’Espagnol Antonio Montes (1,685), entré en compétition en « pré-qualification » le mardi. Vendredi, Jérémy Bury s’est incliné face au Suédois Torbjorn Blomdahl en 1/8e de finale sur le score de 40 à 19 en 15 rep. (1,72 de MG).

 

Résultats sur le site de l'UMB - Replays sur Kozoom

  Journée du jeudi 24 octobre

Jérémy Bury s'est qualifié pour les 1/8e de finale avec deux victoires sur Roland Forthomme (40/25 en 13) et Antonio Montes (40/37 en 18). Malgré un 3e match perdu face à Quyet Chien Tran (40/18 en 22), Jérémy a pris la première place du groupe avec 1,849 de MG, devant l'Espagnol Antonio Montes (1,828) et sera opposé demain à Torbjorn Blomdahl.

 

 

  Journée du mercredi 23 octobre

Fin de l’aventure pour Gwendal Marechal, battu à deux reprises par le Danois Thomas Andersen, puis le Vietnamien Dinh Nai Ngo. Pourtant assez bien parti dans son premier match (18 en 11), Gwendal a encaissé une série de 15, portant le score à 31/18 en 13 à la pause. Malgré quelques occasions, Gwendal n’a pas pu combler son retard pour s’incliner 40/26 en 20 rep. Contre Ngo, le même scénario s’est reproduit sans grosse série, le Vietnamien s’imposant 40/28 en 21. Gwendal réalise 1,317 sur la journée et 1,425 sur l'ensemble de l'épreuve, une performance très honorable à l'approche du prochain championnat du monde au Danemark (Randers, du 26 au 30 novembre).

 

Résultats sur le site de l'UMB - Live sur Kozoom

 

Journée du mardi 22 octobre

Gwendal Marechal s’est qualifié pour la phase des qualifications avec deux victoires contre de solides adversaires. Opposé dans son premier match au Coréen In-Won Kang, Gwendal s’est détaché après la pause pour s’imposer assez largement 30 à 22 en 19 rep., l'Asiatique réalisant une série de 6 sur la reprise. Contre le Néerlandais Dave Christiani, Gwendal s’est trouvé mené 12/3 en 3, mais s’est très bien repris dans les reprises suivantes (21 à 16 en 8, ) pour s’imposer face à une belle défense de son adversaire (30 à 26 en 20). Avec 1,538 de MG, Gwendal rejoindra demain le Vietnamien Dinh Nai Ngo et le Danois Thomas Andersen pour une place dans le tableau final.

Jérôme Barbeillon s’est incliné dans son premier match face au Danois Brian Knudsen, sur quelques erreurs lourdes de conséquence (30 à 17 en 16). Puis Jérôme livrait un magnifique début de match face au Turc Ahmed Alp, avec une série de 16 dès la 2e rep. Au retour de pause, le Turc reprenait confiance pour s’incliner de 2 pts en 16 rep. Jérôme Barbeillon, s’est donc classé 2e de poule avec 1,468.

Dans un groupe très accessible, Mikaël Devogelaere a malheureusement hypothéqué ses chances avec une première défaite 30/26 en 25 contre le Turc Manol Minaoglu. Malgré une victoire contre l’Egyptien Ragay Henry (30/24 en 30), Mikaël ne pouvait empêcher la qualification du joueur turc, logique vainqueur de l’Egyptien.

Enfin, Nathan Duriez s’est sévèrement incliné dans ses deux matchs face au Coréen Sung II Jeong et au Danois Jacob Sorensen. Mais Nathan a réussi un très beau parcours en atteignant ce stade de la compétition et en affichant une approche sportive très encourageante pour la suite, à l’image de son premier championnat du monde Juniors en Espagne.

Une mention particulière sera attribuée à Therese Klompenhouwer, la récente championne du monde dames, avec une victoire sur Peter Ceulemans 30/27 en 13 rep. (séries de 12 et de 10).

 

 

Journée du lundi 21 octobre

Grâce à une fin de partie exceptionnelle contre Adrien Tachoire (18 en 2 rep avec 10 de série pour égaliser), Nathan Duriez a franchi l’étape des pré-qualifications avec une MG de 0,857, accompagné par Mikaël Devogelaere, vainqueur d’une triangulaire avec 1,08 de MG.

Après une première victoire en 23 rep., Maxime Panaia s’est incliné face à José-Maria Mas (30 à 23 en 21) en réalisant une belle performance (1,204 de MG). Jean Reverchon (0,947) , Kévin Vasseur (1,139) et Jérôme Riotto (0,783) sont éliminés.

 

 

Journée du dimanche 20 octobre

Nathan Duriez a remporté sa poule avec 0,983 de MG et une victoire méritante sur Mario Mercader. Son frère Tangui, engagé pour la première fois dans une World Cup, s’est incliné dans un groupe difficile avec 0,472 de MG. Jérôme Riotto s’est également qualifié avec deux victoires et 0,722 de MG.

 

 

 

CARAMBOLE - 1E TOURNOI NATIONAL 3-BANDES A GRAVELINES

Organisé par l'Union Sportive de Gravelines, le premier tournoi national 3-bandes de la saison a vu la victoire de Jérôme Barbeillon (Andernos), en finale contre Michaël Devogelaere (score final 40 à 36 en 30 rep.). Jérôme a pris le meilleur départ pour mener toute la rencontre, malgré une série de 7 de Michaël  sur la reprise. Jérôme Barbeillon réalise une MG de 1,283, contre 1,12 pour Michaël Devogelaere. Le podium est complété par Fabrice Puigvert (Saint Denis en Val), avec 1,02 et Hector Echeverry Marin (Courbevoie), avec 0,989.

 

Côté jeunes, Nathan Duriez (Saint Quentin) confirme son excellent début de saison en atteignant les quarts de finale (défaite contre le futur vainqueur sur le score de 40 à 38 en 31) avec une MG de 1,142. Même résultat pour Adrien Tachoire avec 1,009 de MG et une défaite contre Hector Echeverry Marin (40 à 35 en 43). Avec 1,18 de MG, Gwendal Marechal (Andernos) s'est incliné en poule du tournoi principal face à Fabrice Puigvert, tout comme le Colmarien Maxime Panaia (deux défaites et 0,806). Enzo Riquart (Vignacourt) s'incline en qualifications avec 1,131 de MG. Malgré 2 défaites, Tangui Duriez (Saint Quentin) signe une honorable prestation (0,431).

Le vendredi, le tournoi qualificatif permettait aux 1ers des 8 poules de rejoindre les 16 meilleurs joueurs du classement national le samedi matin.  Les 8 joueurs qualifiés pour les ¼ de finales effectuaient tous une moyenne générale supérieure à 1.000, la palme revenant à Frédéric Roelants devant ses supporters avec 1.555. A noter les belles séries de 12 effectuées par Vincent Lelièvre et Bernard Villiers.

Le président clôturât le tournoi en remerciant la fédération Française de Billard pour la confiance qu’elle accorde au club de Gravelines, la municipalité pour son soutien, et tous les bénévoles du club sans qui rien n’est possible.

Le président du club, Dominique Sauvage

Résultats techniques

CHAMPIONNAT DU MONDE 3-BANDES U22 A VALENCE
Journée du samedi 05 octobre

Le Coréen Myung Woo Cho remporte son 3e et dernier titre mondial dans la catégorie Juniors en finale contre son compatriote Jun-Seo Ko (score final 35 à 24 en 24 rep.). Après un début de match difficile (7 partout en 10), Cho s’est progressivement détaché (20 à 13 en 16 à la pause), pour se libérer définitivement avec une série de 9 à la 18e. Myung Woo Cho réalise 1,792 de MG, Jun-Seo Ko 0,927, Hwa Woo Cho 1,176 et le Colombien Cristian Montoyac 0,891.

 Résultats complets sur le site de l'UMB - Replays sur Kozoom.com

 

 

 

  Journée du vendredi 04 octobre

Maxime Panaia et Nathan Duriez se sont inclinés en 8e de finale, après avoir livré tous les deux une belle prestation. Opposé à l’Italien Alessio d’Agata, Nathan Duriez s’est très bien défendu malgré un constant léger retard, ne cédant que dans les toutes dernières reprises, sans avoir grand-chose à se reprocher (score final 35 à 29 en 30). Dans un contexte nouveau pour lui, Nathan a montré une belle progression depuis le dernier championnat d’Europe (0,853 de MG).

Maxime a eu un début de rencontre très difficile contre Hwa Woo Cho, devant lutter à la fois contre une défense régulière de l’Asiatique et un manque de réussite dans les enchaînements. Mené 20 à 9 en 17 à la pause, Max avait néanmoins réussi à inverser le cours du match en revenant très fort dans la fin de rencontre, échouant seulement de 2 points sur la reprise égalisatrice (score final 35 à 33 en 31). Maxime réalise 0,879 de MG.

Dans les deux cas, l’élimination provient davantage de la prestation en poule qui a conduit nos deux représentants à des rencontres difficiles face à des adversaires bien classés dès les 8e de finale.

 

  Journée du jeudi 03 octobre

L’entrée en compétition s’est montrée laborieuse pour nos deux représentants : opposé au Colombien Santiago Soto, Maxime Panaia s’est un peu désuni en fin de rencontre et contraint à égaliser à la 31e rep. Contre Cristian Montoyac, autre Colombien, Nathan Duriez s’est incliné au terme d’un match difficile 25 à 16 en 25 rep.

Au second tour, Maxime est parvenu à prendre la 2e place du groupe (0,769) malgré une défaite face au Coréen Hwa Woo Cho sur le score de 25 à 15 en 21. Contraint à la victoire, Nathan s’est bien repris contre le Thèque Milan Ettel (score final 25 à 12 en 27) et s’est classé premier de sa poule (0,788).

Le tenant du titre Myung Woo Cho a logiquement pris la première place des 16 qualifiés avec 2 de MG.

 

 

 

 

 

 

championnat du monde 3-bandes dames à Valence
Journée du mercredi 02 octobre  

La Néerlandaise Therese Klompenhouwer remporte son 4e titre mondial face à la Japonaise Orie Hida. Grâce à une constante défense, Therese a progressivement creusé l'écart pour s'imposer 30 à 17 en 27 rep. Elle réalise 1,125 de MG, contre 0,981 pour la finaliste. La Cambodgienne Sruong Pheavy (0,696) et la Japonaise Ayako Sakai (0,664) complètent le podium.

Résultats sur le site de l'UMB

Live et replays sur kozoom

 

 

Le podium Photo FFB

  Journée du mardi 01 octobre

Qualifiée pour les 1/8e de finale, Céline Jacques s'est inclinée face à la Japonaise Orie Hida sur le score de 30 à 11 en 30 rep. Après un bon départ (6 partout en 7), Céline a traversé un long passage à vide dont son adversaire allait profiter pour se détacher (17 à 6 en 20), pour finir sans réelle opposition. Malgré ce revers,  Céline  obtient un classement honorable pour une première participation avec 0,346 de M.G.

Orie Hida a ensuite rejoint la tenante du titre Therese Klompenhouwer, la Cambodgienne Sruong Pheavy et la Japonaise Ayako Sakai pour les demi-finales.

 

Journée du lundi 30 septembre

 

Céline Jacques s'est imposée dans sa première rencontre face à la jeune Espagnole Ana Juarez sur le score de 25 à 18 en 74 rep. Sur un matériel hyper glissant, Céline avait réussi à prendre un bon départ pour mener à la pause 19 à 10 en 42. L'écart s'est resserré par la suite (19 à 17 en 52), mais Céline, plus expérimentée, a su reprendre le contôle de la fin de match sur les rares ouvertures, malgré une forte pression. Soulagée, Céline appréciait sa première victoire et voyait s'ouvrir les portes des 8e de finale.

Pour avoir déjà subi le niveau plus élevé de la cambodgienne, Céline, qui se savait d'ores et déjà qualifiée pour le tour suivant, avait à coeur d'essayer d'accrocher cette joueuse. L'écart en faveur de Sruong Pheavy s'est rapidement creusé, mais Céline a réussi à maintenir le contact suite à un niveau de jeu inhabituel de l'asiatique. Quelques points un peu chanceux de sa part, et des erreurs de la part de Céline au mauvais moment ont permis à Pheavy de finir la partie 25-16 en 46. Céline peut avoir quelques regrets sur cette partie.

Steve Dorard

 

La lettre de la Fédération

Collectif FranceJeunes 3-bandes
Téléchargements
A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Décathlon
GabrielsBilliards
Simonis
Kozoom
Aramith
Poolshop
Sport en France

Partenaires institutionnels et internationaux