Fédération Française de Billard
Afficher le menu mobile

Sobriété énergétique : l'avis et les consignes des billardiers

Mise en ligne : 08-11-2022
Dernière mise à jour : 08-11-2022
Sobriété énergétique : l'avis et les consignes des billardiers

A l'approche d'un hiver où, plus que jamais, les français devront faire attention à leur consommation énergétique, le comité directeur de la Fédération souhaite sensibiliser les clubs sur la thématique du chauffage des billards carambole.

Pour ce faire, le service communication s'est entretenu avec des billardiers qui ont quelques consignes et remarques à faire aux clubs pour les inciter à plus de sobriété énergétique.

Entretien avec Guy Duplomb, billardier : 

« Faire changer leurs habitudes aux joueurs de billard français n'est pas facile, ce problème de consommation s'observe surtout chez les clubs qui ne payent pas l'électricité. Dans mon club on paye l’électricité donc on y fait très attention. On a installé par exemple des housses isolantes grâce auxquelles on réduisait déjà de 30% notre consommation, et comme il y a beaucoup de joueurs 3 bandes, le club a investi dans des Royal Pro, on a donc arrêté le chauffage des billards. Dans plusieurs clubs, cela ne fait pas l’unanimité mais globalement les billards sont aussi bons pas chauffés que chauffés mais il faut que psychologiquement ils franchissent le pas. Il faut savoir que ce n’est pas parce qu’elle est chauffée qu’une bille sera plus souple ou aura moins de buttage (phénomène perturbateur causé par la présence d'une fine couche de poussière sur les billes).

Mes conseils aux clubs ce serait d’abord de poser des thermostats sur l’ardoise des billards, et il est inutile de dépasser 25/27°C, là où beaucoup de billards sont chauffés à 30°C inutilement, cela ferait déjà une bonne économie. Une ardoise tiède roule plus mais ce n’est pas parce qu’elle est chauffée à 40°C que cela changera quelque chose.

C’est même mauvais de trop chauffer, les bandes vieillissent plus vite et pour les ardoises qui ont des défauts, la chaleur ne pourra que les accentuer, cela peut donc créer des problèmes.

Ca commence un peu à changer dans les clubs mais c’est un processus long. Avec le problème environnemental d’aujourd’hui, si les clubs baissaient tous leur température, ça ferait quelque chose mais il y a encore du travail. »

Entretien avec la société Billards Lesserteur :

« Pour faire des économies d’énergie, tout tombe sous le sens, il faut surtout le vouloir.

Déjà il me semble important de préciser qu’entre 25 et 29°C les billard roulent exactement pareil. Des couvertures existent pour couvrir les billards le soir et avoir une bâche qui descend assez bas pour garder un maximum de chaleur. Si les clubs ont des moyens de chauffage moins énergivores il est important qu’ils s’en servent. Les clubs doivent prendre conscience de ces enjeux de sobriété énergétique.

Au-delà de ça, moi-même je fais la guerre à tout ça parce qu’un chauffage trop haut abime les ardoises, on ne gagne pas d’allongement avec des bandes très chaudes, le chauffage ne fait que déformer les ardoises, ça les sèche, il est important de respecter le cahier des charges de la Fédération. Beaucoup de mes clients se rendent compte que ça ne sert à rien de chauffer les billards : on a de plus en plus de draps synthétiques, l’humidité ne se met pas spécialement sur le nylon. Une bille chaude, quand elle est en déplacement prend l’humidité et se refroidit donc inutile de la faire trop chauffer, on peut le constater assez facilement en faisant des tests, une bille sur une ardoise à 27°C roule exactement pareil qu’à 35°C.

Maintenant beaucoup de gens prennent conscience de ces choses-là, on a des billards de plus en plus froids, c’est ce que j’ai remarqué parmi mes clients. Des comportements modifiés aussi avec la pression des mairies qui râlent par rapport à la consommation d’électricité des clubs. »

Ce qu'il faut retenir : 

  • Des housses / couvertures isolantes existent pour conserver la chaleur des billards.
  • Une température d'ardoise au delà de 27°C est inutile pour la qualité de roulement d'une bille, l'installation d'un thermostat peut aider à régulariser cette température.
  • Une température trop élevée abîme les bandes et l'ardoise d'un billard, il se dégrade beaucoup plus rapidement.

 

Trouver un club
La lettre de la Fédération

A.F.L.D. & Ecoute Dopage


Partenaires
Chevillotte
Les Biscuits de Mél
Aramith
Strachan
Simonis
Kozoom
Décathlon
Toulet
Onboard
LSEI

Partenaires institutionnels et internationaux